Il est indéniable que l’islam fait parler de lui ces dernières années notamment depuis l’émergence de l’extrémisme islamiste dont lien avec l’islam est plus ou moins assumé par les musulmans.

L’objet de cet article n’est pas de débattre sur les liens entre l’extrémisme et l’islam dont les textes seraient les porteurs des germes de cette violence qui pour certains, fait partie intégrante de l’islam lui-même et pour d’autres n’est qu’un phénomène relativement récent qui s’explique par d’autres paramètres, géopolitique et géostratégiques en particulier.

Dans son Histoire de l'analyse économique, parue après sa mort en 1954, l'économiste américain Schumpeter (1883-1950) avait en vue de produire une histoire mondiale de la pensée économique depuis Aristote jusqu'à son époque (1950). Mais les lecteurs musulmans seront déçus en lisant cette oeuvre parce que Schumpeter "fait état d'un bon de cinq cents ans, passant directement de la pensée économique grecque à la pensée scolastique de Saint Thomas d'Aquin.[De l’Arabie préislamique à la dynastie umayyade, Ahmed Danyal Arif, L'Harmattan, 2019, p. 16]"