Élections tunisiennes avec Yassine Ayari et Karim Azouz

En un mois, la Tunisie aura connu trois élections entre les deux tours de la présidentielle et les élections législatives. Le paysage politique en est bouleversé puisqu’entre la disparition de formations politiques historiques, un certain sentiment de défiance et l’avènement de candidats inclassables en tête des présidentielles, aucune majorité claire ne se dégage au point de penser que la Tunisie risque de devenir ingouvernable.

Pour en discuter, nous recevons Karim Azouz, Président d’Ennahdha France.

Nous l’interrogerons sur ce nouveau paysage politique, la fragilité des institutions, la prochaine coalition qui soutiendra l’exécutif mais aussi sur la réalité de la mutation de la formation politique qu’il représente de parti religieux vers parti conservateur.

Les questions économiques et sociales, plutôt absentes des programmes, seront abordées via les réformes nécessaires que le prochain exécutif devra mettre en œuvre.